A la recherche du saint Graal : la salle de sport parfaite !

Bon, il faut se rendre à l’évidence, il fait 2°c le matin, l’été a pris ses clics et ses clacs pour aller réchauffer les petits veinards qui habitent de l’autre côté de l’hémisphère. Sauf que l’été a laissé une petite marque : deux/trois kilos en trop, vestiges des nombreux mariages de la saison et de ses cargaisons de foie gras, des apéros pris avec les copains, saucisson, mojitos et bières à l’appui… Et, sauf petite reprise en main, les choses ne vont pas s’arranger vu que noël et les fêtes de fin d’année pointent le bout de leur nez.

N’écoutant que mon courage et armée de toute ma détermination, (enfin surtout de la peur de ne plus rentrer dans mes jeans) j’ai décidé de faire la peau aux capitons, de traquer la fesse flasque, de dézinguer le bidou mou. En un mot comme en cent, j’ai décidé de me remettre au sport !

bridget-jones2

La chasse à la salle de sport idéale a donc commencé. Autant le dire tout de suite, l’Usine, le Club Med Gym & co sont très très éloignées de mon budget. J’ai bien tenté de faire un tour à l’Orange Bleue mais ma petite visite dans la salle du 13è arrondissement m’a persuadé que c’était une grosse connerie. Les prix sur le site ne sont vraiment pas clair et j’ai découvert pas mal de mauvaise surprises, comme le fait qu’on te demande de payer un forfait pour avoir le droit à faire un virement mensuel, l’impossibilité d’aller dans les différents clubs de Paris sauf si tu prends un abonnement de 2 ans alors qu’on te soutient le contraire au téléphone, sans oublier la salle dans une ancienne boutique de centre commercial… L’idée de courir sur un tapis en face de gens qui font leurs courses, je ne sais pas vous, mais moi, ça ne m’a pas emballé.

J’étais sur le point d’abandonner ma quête du Graal lorsque je suis tombée par hasard sur un centre Néoness. Après examen du site internet, plutôt bien fait, j’ai décidé d’aller y jeter un œil de plus prêt.

Verdict : un personnel accueillant qui répond clairement à toutes mes questions, des formules d’abonnements spécialement fait pour les petits budgets, des salles bien équipées, la possibilité d’aller dans tous les clubs de Paris. (intérieurement, j’ai fait une petite danse de la victoire)

neoness-club-2

Du coup, après une petite séance d’essai (15€ dont 10 de rembourser si tu t’inscris dans les 7 jours), j’ai signé pour la formule Simplyness à 17€ par mois avec la possibilité de passer en Freeness plus tard. (il faut également compter 50€ de frais d’inscription, mais tout est précisé sur le site).

 neoness

Certaines salles accueillent des cours collectifs. Il suffit de rajouter 5€ à son abonnement pour y avoir accès en illimité.

Reste plus qu’à garder la motivation pour aller pousser de la fonte, sculpter ce corps de déesse (hum hum) et continuer à me bâfrer de saucisson en toute impunité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s